Le cou

L’aspect du cou se doit d’être le plus possible en harmonie celui du visage.
Aussi, il est très important de traiter ou prévenir un éventuel relâchement sur cette zone.

Parmi les traitements non chirurgicaux, plusieurs techniques existent :

L’ULTHERAPIE : ultra-sons micro focalisés

Cette technique entraine des points d’échauffement en profondeur dans le derme, sans aucune lésion à la surface de la peau, mais permettant un effet de rétraction musculaire d’une part, et de stimulation de la synthèse du collagène d’autre part.

Une seule séance est nécessaire, réalisée sous anesthésie locale (injections multiples de Lidocaine), le traitement étant ainsi strictement indolore.
Ce traitement ne présente pas de suite gênante et n’implique aucune éviction solaire.
Dans les mois suivants la séance, un effet liftant s’installe progressivement pour un effet durable de 2 à 3 ans selon les patients.

La radio fréquence EXILIS

Dans ce cas, c’est la chaleur diffuse de la radio-fréquence qui permet un effet liftant secondaire à la synthèse de collagène.

Cette technique est très intéressante pour traiter un aspect plissé / frippé de la peau en surface, et peut d’ailleurs être complémentaire à L’Ulthéra.

Il faut prévoir au minimum 4 séances, espacées de 15 jours, les séances étant tout à fait indolores et ne présentant aucune suite gênante. Aucune éviction solaire n’est à prévoir.

Le résultat s’installe dans les 3 mois suivants les séances, et perdure 1 à 3 ans selon les patients.

L’acide hyaluronique PROFILHO

L’inconvénient de beaucoup de produits injectés au niveau du cou est la persistance de papules (ou petits reliefs de produits) dans les suites de la séance, rendant le traitement quelque peu contraignant esthétiquement.

L’avantage du produit Profilho est qu’il diffuse sous la peau, sur un diamètre de 2 cm autour de chaque point d’injection, permettant une répartition homogène du produit dans les minutes ou heures suivants la séance.
Il est donc parfaitement adapté au traitement du cou, pour lequel il permet une action réhydratante, repulpante et stimulante, sans aucune suite gênante au décours.

Deux séances sont nécessaires à un mois d’intervalle. Il n’existe aucune éviction solaire à prévoir.
Un entretien est par la suite à envisager tous les six mois.

cou
cou traitement avec Profilho