Transpiration excessive : MIRADRY

La transpiration des aisselles constitue une gêne fréquente dans la population.
Parfois vécue comme un simple inconfort lorsqu’elle est jugée trop importante,
Parfois réellement excessive en cas d’hyperhidrose axillaire, où elle peut alors être à l’origine d’un véritable complexe.

En effet, un grand nombre de personnes souffre de devoir organiser leur quotidien (choix des vêtements, complexe social, organisation de la vie professionnelle…) autour de cette question. Si le problème peut paraitre dérisoire pour certains, il est en réalité à l’origine d’une préoccupation et d’une souffrance réelles.

Parmi les traitements efficaces, on retient notamment le Botox, mais qui a l’inconvénient de devoir être renouvelé tous les six mois en moyenne.

Depuis quelques années, un traitement efficace, durable et sécure peut enfin être proposé : LE MIRADRY.

Comment ça marche le Miradry?

Ce procédé utilise des micro-ondes qui viennent détruire, par action thermique, les glandes sudoripares présentes au niveau des aisselles. Ces glandes ne se renouvelant pas, le résultat est définitif.
Ainsi, une amélioration très nette est obtenue dans la majorité des cas, en une à deux séances.

La séance Miradry

Elle est relativement simple : sous anesthésie locale, le traitement est donc indolore. Il faut compter deux heures pour l’ensemble de la procédure, et le résultat est immédiat.

Les suites du traitement avec Miradry

Un gonflement de l’aisselle de quelques jours, puis des nodules palpables disparaissant en quelques semaines.
Petit bonus : une destruction des poils (70% en moyenne) a également lieu.

miradry